Archive for the ‘Pense-bête’ Category

Note de cloture

2006 décembre 20, mercredi

Cessation d’activité programmée dans les jours qui suivent.

La migration s’effectuera progressivement vers ce diaire : timuchefle2.blogspot.com

& j’espère bien mieux gérer mes libellés grâce à Blogger Bêta.

Que d’âmes !

2006 décembre 15, vendredi

Vous en voyez d’autres ? Où ai-je mis mon signet du dico inversé… ?

Observation de classe

2006 octobre 2, lundi

Éthologie : observation sans intervention. Regarder sans comparer avec ce que l’on ressent, avec ce que l’on pense. En somme, regarder sans juger.

LORENZ Konrad, un éthologue parmi les hommes

Apprendre ! éd. Belin (nouvelle édition 2002).

2006 octobre 2, lundi

Apprendre devient un challenge au quotidien. La société,
les individus ont de plus en plus à apprendre pour comprendre un
monde complexe et incertain en pleine mutation. Il leur faut changer
leurs repères, mettre en place de nouvelles approches.
Contrairement à ce que l’on pensait, « l’apprendre »
se résume rarement à un simple enregistrement ou à
un décodage d’informations, encore moins à une
construction directe de connaissances… C’est un processus
naturel et évident, mais multiple et paradoxal : il
s’agit de générer de nouveaux réseaux de
neurones. Cela explique pourquoi les méthodes dites « actives »
à l’école n’obtiennent que des
résultats très limités. Comment faciliter
l’apprendre ? Quelle est la place de la motivation, du
désir, de l’émotion ou de la
mémoire ?.. Que sait-on des capacités
étonnantes du cerveau ? Pourquoi certains enfants ou
adultes ont-ils tant de difficultés à apprendre ?

En savoir + : Site du Laboratoire de Didactique et Epistémologie des Sciences

Ab Transversales.

Observation de classe

2006 juillet 6, jeudi

Éthologie : observation sans intervention. Regarder sans comparer avec ce que l’on ressent, avec ce que l’on pense. En somme, regarder sans juger.

LORENZ Konrad, un éthologue parmi les hommes

Madagascar sans glace, merci

2006 juin 15, jeudi
La Tunisie : J'habite/ Je suis né(e)/Je vis… en Tunisie.
La Gambie : en Gambie
L'Italie : en Italie
Le Sénégal : au Sénégal
Le Canada : au Canada
Les États-Unis : aux États-Unis
Madagascar : à 0 Madagascar

(ab Alter Ego A1) 

Question : qu'est-ce que Madagascar n'a pas comparé aux autres ? Est-ce un défaut de notoriété ? Est-ce un cas insoupçonné de neutre ? Pourquoi ne marque-t-on pas le genre avec le/la ? La Madagascar est-elle nécessairement erronnée ? L'ile de Madagascar ? Le Madasgascar est-il plus improbable ? Pourquoi la place après à est-elle vide ?

Mystère…

Linguistique textuelle

2006 mai 20, samedi
  • Permanence
  • Chaine référencielle
  • Co-référence
  • Saillance

Yves REUTER – L'analyse du récit
Geoges KLEIBER – Anaphores et pronoms



1er message :

2006 avril 7, vendredi

Tada !!!

Mon avatar