Archive for juin 2006

Madagascar sans glace, merci

2006 juin 15, jeudi
La Tunisie : J'habite/ Je suis né(e)/Je vis… en Tunisie.
La Gambie : en Gambie
L'Italie : en Italie
Le Sénégal : au Sénégal
Le Canada : au Canada
Les États-Unis : aux États-Unis
Madagascar : à 0 Madagascar

(ab Alter Ego A1) 

Question : qu'est-ce que Madagascar n'a pas comparé aux autres ? Est-ce un défaut de notoriété ? Est-ce un cas insoupçonné de neutre ? Pourquoi ne marque-t-on pas le genre avec le/la ? La Madagascar est-elle nécessairement erronnée ? L'ile de Madagascar ? Le Madasgascar est-il plus improbable ? Pourquoi la place après à est-elle vide ?

Mystère…

365 Verbes

2006 juin 14, mercredi

Idée : sur le modèle de Kanji a Day, ce serait pas bête de balancer la conjugaison d'un verbe par jour. L'intérêt serait d'amener les apprenants à revoir un verbe ou découvrir un verbe ou des formes inconnues d'un verbe étudié en classe.
Ce qui est difficile avec les verbes, c'est d'une part de bien identifier quel est le jeu de désinences qui convient et d'autre part de ne pas se tromper dans les modifications du radical. Ce sont donc deux points à mettre en lumière.

Savoir
dés. : -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent
rad. : sai- | sav(ai)- | saur(ai)- | sav- | sach- | su-
tps : …

Jouer
dés. : -0, -s, -0, -ons, -ez, -ent
rad. : joue- | jou(ai)- | jouer(ai)- | jou- | jou- | jou-
tps : …

Quatre étymons

2006 juin 14, mercredi

Il faut vraiment que le TLFi se décide à ne plus négliger la partie étymologie de ses entrées… Elles sont illisibles !

Prononc. et Orth. : [kaptive], (je) captive [kapti:v]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Début XVe s. se captiver « se soumettre » (Gerson ds le dict. de Dochez d'apr. LITTRÉ), qualifié de ,,vieilli«  par DG; 2. [1488 « faire prisonnier » d'apr. FEW t. 2, 1, p. 331b]; 1540 (B. DE LA GRISE, trad. de GUEVARA, L'Orloge des Princes, 1. I, ch. 24 ds HUG.) 1665 « maintenir prisonnier » (LA FONTAINE, Contes, éd. H. Regnier, t. IV, Paris, 1887, p. 369), noté comme ,,tombé en désuétude«  par LITTRÉ; 3. av. 1559 « charmer, séduire » (DU BELLAY, VII, 21, verso ds LITTRÉ : L'or des cheveux me captive). Empr. au b. lat. captivare IIIe-IVe s. au sens 2, Itin. Alex. 11 ds TLL s.v., 369, 72, au sens 1, Rufin, ibid., 370, 80. A évincé l'a. fr. chaitiver, de formation pop. (XIIIe s. « assujettir, rendre esclave » ds GDF.). Fréq. abs. littér. : 296. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 826, b) 181; XXe s. : a) 352, b) 242. Bbg. TRACC. 1907, p. 123.

Pourtant il est nécessaire de disposer d'un dictionnaire qui présente clairement les liens qu'entretient un mot avec ses états antérieurs. Il me semble qu'au moins quatre sections sont utiles.

  1. Latin
  2. Bas latin – galloromain
  3. Ancien français
  4. Français classique
  5. Français comptemporain (déjà couvert par les acceptions présentées au préallable)

Lexicographes, vous avez du pain sur la planche !